Retour sur la belle saison du Limoges handball

Le Limoges handball, promu de Starligue cette saison, termine l'année à une honorable neuvième place, en milieu de tableau. Alain Aubard, président du club, a fait le bilan de cette année sur France 3 Limousin ce lundi 14 juin 2021.

Le LH face à Montpellier le 19 mai 2021.
Le LH face à Montpellier le 19 mai 2021. © Stéphane Lefèvre/Maxppp

"Les joueurs ont fait de leur mieux. Mais après avoir été portés par le public à Beaublanc, il a fallu jouer des matches à huis clos qui ressemblaient plus à des matches amicaux". Drôle de saison pour les clubs d’élite comme le Limoges handball (LH) entraîné par Tarik Hayatoune.

Invité ce 14 juin du 12/13 de France 3 Limousin, Alain Aubard le président du LH a fait le bilan de cette année.

Le bilan est très bon. On finit en milieu de tableau et pour une première année, c’est exceptionnel. Souvent les promus redescendent.

Alain Aubard, président du LH.

Le LH a gagné le respect de grandes équipes comme Nantes et termine avec les honneurs. L’objectif de maintien était quasiment atteint fin décembre ce qui était une belle performance avant de connaître plusieurs revers en 2021.

"Je regrette cette deuxième partie de saison. La pression a pu diminuer pour les joueurs. On a commencé début 2021 à perdre trois matches d’un but. Autant on était presque à un niveau européen aux phases allers, puis au niveau d’un reléguable aux phases retours", constate Alain Aubard.

Enjeux prochains

La saison prochaine, et même les deux-trois suivantes, le président vise la stabilité, avec un budget autour de quatre millions d’euros (en légère augmentation de 300 000 euros) dans la moyenne des clubs de Starligue.

Le LH a déjà indiqué qu’il allait enregistrer cinq départs de joueurs et quatre arrivées dont la très belle recrue du Slovène Jure Dolenec, qui s'est engagé pour trois ans et a été sacré champion d’Europe dimanche 13 juin avec Barcelone !

"On a essayé de trouver des joueurs complets qui attaquent et défendent. La défense est le point à régler. J’espère qu’on sera plus fort" indique le patron du LH.

Le club va suivre aussi le projet de rénovation du parc sportif de Beaublanc qui sera partagé par le Limoges handball, le CSP et d’autres structures à partir de 2025.   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport