• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Squat du CRDP à Limoges : 90 personnes évacuées

90 personnes ont été évacuées / © Franck Petit - France 3 Limousin
90 personnes ont été évacuées / © Franck Petit - France 3 Limousin

90 migrants installés depuis plus d'un an dans l'ancien Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP) de Limoges ont été évacués ce mercredi 12 juin 2019. Cette évacuation fait suite à la décision du tribunal administratif rendu le 25 avril 2019.
 

Par Margaux Blanloeil

90 personnes ont été évacuées par la police de l’ancien Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP) de Limoges, près de la faculté de lettres, ce mercredi 12 juin.

Faute de place en hébergement d’urgence, ces familles, des adultes et une vingtaine d’enfants avaient trouvé refuge dans ce lieu grâce au collectif Chabatz d’Entrar depuis plus d’un an.

Ce sont des gens qui rêvent d’un mieux. On ne quitte pas son pays juste pour le plaisir. Ce sont des gens qui ont des vies difficiles et qui ont besoin d’être accompagnés.


Venants d’Algérie, de Guinée, du Mali, d’Angola ou d’Albanie, certains d’entre eux sont arrivés sur le territoire français il y a quelques mois, d’autres depuis plusieurs années.

Ce matin, la police a procédé à leur évacuation suite à la décision du tribunal administratif rendu le 25 avril 2019. Tout s’est passé dans le calme et un hébergement temporaire dans l’ancien EHPAD de Saint-Junien leur est proposé. Une cinquantaine de personnes a accepté et est acheminée jusqu'à cet endroit en transport en commun.
 
 
Evacuation du CRDP
Les migrants installés illégalement dans les locaux de l'ex Centre régional de documentation pédagogique, à la fac de lettre de Limoges, ont été évacués ce mercredi 12 juin. Ils ont été relogés dans l'ancienne maison de retraite de Saint Junien. Reportage de Franck Petit et Nassuf Djailani. Intervenants : Arnaud Perrière, Croix Rouge de la Haute-Vienne / Stéphane Lajaumont, Collectif Chabatz d'entrar

A lire aussi

Sur le même sujet

Les urgentistes de Périgueux maintiennent leur grève

Les + Lus