Stade de Beaublanc à Limoges : pas avant 2018

La mairie de Limoges tenait ce 4 novembre 2016 une conférence de presse sur l'avenir du stade de Beaublanc. Un chantier perturbé par des fissures et un grand stade qui n'a toujours pas vu le jour. La mairie a choisi d'entreprendre des travaux de renforcement. Ouverture prévue : 2018. 

Dernier épisode en date des avatars du nouveau stade Beaublanc de Limoges : trois ans après l'arrêt du chantier, le maire de la ville a annoncé le 4 novembre 2016 que les travaux de réparations des malfaçons devraient débuter en février 2017. •Christian Birbaud, directeur régional Eiffage Construction • Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges
Il n'est pas question de détruire le stade ! Beaublanc, le chantier maudit, va renaître de ses cendres. C'est ce qu'a annoncé la mairie de Limoges ce 4 novembre 2016 lors d'un point presse. Des travaux de renforcement des structures vont être entrepris. 

Un projet... fissuré

Fin 2010, le projet de grand stade était lancé par la ville de Limoges.  La rénovation de Beaublanc se fera en deux phases : une première tranche de 35 millions d'euros pour 14000 places livrée fin 2014. Une capacité pouvant être portée dans un deuxième temps à 20 000 places pour environ 70 M€.
Mais c'était sans compter sur de nombreux déboires qui ont entravé le chantier et notamment des fissures dans le béton des tribunes... Pratiquement deux ans après la date de livraison initiale la situation semble être au point mort... à tel point que la nouvelle municipalité en été arrivé à envisager une solution radicale : la destruction du site. 

2018 ...

Des travaux vont finalement être entrepris pour renforcer la structure qui souffre de 140 fissures. Un chantier qui débutera en février 2017 et qui représente un surcoût de 7 à 10 millions d'euros. Une somme qui sera avancée par la mairie, le temps de se retourner contre les assurances. Si tout se passe bien, le Stade de Beaublanc pourrait ouvrir ses portes en 2018. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter