“Trop seuls face au défi”, les dirigeants de l''USAL renoncent à la course à la montée en Pro D2

Archives / © Thierry Larret/MaxPPP
Archives / © Thierry Larret/MaxPPP

L'USAL annonce qu'il renonce à la course à la montée en pro D2 vendredi 12 janvier 2018. Les dirigeants ont expliqué sur leur page facebook être "trop seuls face à cet immense défi", évoquant notamment des soutiens financiers insuffisants et des incertitudes liées au nouveau stade de Beaublanc.

Par Annaick Demars

L'année 2018 commence mal pour l'USAL : après une mauvaise gestion financière épinglée par l’Urssaf, des résultats sportifs décevants, le club annonce vendredi 12 janvier 2018 dans un communiqué qu'il a pris "la décision de se retirer de la course à la montée en Pro D2 et de ne pas participer aux phases finales éventuelles, afin de laisser la place à un club plus préparé et soutenu dans cette démarche"

Pour justifier cette décision, les dirigeants expliquent qu'ils sont "trop seuls face à cet immense défi. En effet, le soutien des Collectivités Publiques s’amenuise d’année en année dans un contexte économique difficile pour celles-ci et le retard de l’arrivée du nouveau stade et les incertitudes liées au coût de sa future exploitation pourraient peser dangereusement sur notre avenir. Le soutien des partenaires privés et l’engouement du grand public, que nous remercions chaleureusement, n’a pas été suffisamment suivi par le plus grand nombre et ne nous permet plus aujourd’hui de faire face à un cahier des charges et des exigences financières conséquents".



Le club défend son bilan (un centre de formation labellisé, une équipe féminine qui se développe et la création d'une section handisport) et appelle surtout le plus grand nombre de collectivités, partenaires privés, supporters et bénévoles, à venir soutenir le club et à participer à la construction de son avenir.


Limoges n'est pas le premier club à renoncer : ce fut aussi le cas de Chambéry, Valence ou d'autres ces dernières semaines, ce qui laisse à penser que très peu de clubs seraient finalement éligibles... 

Sur le même sujet

Surf : des primes équivalentes pour les femmes et les homme

Les + Lus