Manifestation d'agriculteurs contre la venue de Marine Le Pen sur une exploitation en Haute-Vienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Bodin
© France 3 Limousin / A. Demars

Deux syndicats agricoles, la confédération paysanne et le Modef, ont réuni une cinquantaine de personnes devant l'église de Pageas, en Haute-Vienne, jeudi 13 avril. Les deux organisations dénoncent la venue de Marine Le Pen à l'invitation de l'ancien secrétaire général de la FDSEA du département.

Marine Le Pen tient meeting dans un élevage bovin, à Pageas, en Haute-Vienne, dans la soirée du jeudi 13 avril. Une réunion de campagne, en campagne, rendue possible par Christophe Lechevallier, un éleveur de Limousines.

Un militant FN toujours vice-président de la FRSEA

Ce nouveau militant du Front National passé par le Modem de François Bayrou est aussi l'ancien secrétaire général de la FDSEA de la Haute-Vienne. Un poste dont il a démissionné, mais il conserve pourtant le titre de vice-président du même syndicat au niveau de la région Nouvelle-Aquitaine.

Une situation que dénoncent deux autres syndicats d'agriculteurs : la Confédération Paysanne et le Modef (syndicat implanté en Corrèze). A leur appel, une cinquantaine de manifestants se sont réunis en fin de journée devant la mairie de Pageas. 

La FRSEA se désolidarise d'une "initiative personnelle"

Le FRSEA, dans un communiqué, a affirmé clairement que cette initiative personnelle de Christophe Lechevallier n'engageait en rien le syndicat. Mais pour les détracteurs de ce meeting, rien n'y fait. Pour eux il y a bien un double discours du 1er syndicat agricole.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.