Marché : manteau et sourire sont les meilleures armes contre le froid

Un peu de chaleur sur le marché
Un peu de chaleur sur le marché

Ils n'ont pas le choix : sur les marchés, les commerçants s'adaptent à tous les temps. Et ce n'est pas les températures négatives du petit matin qui pourraient les décourager. 

Par France Lemaire

A l'heure, le dimanche matin où nombreux sont les paresseux sous la couette, les commerçants ambulants déballent déjà leurs marchandises sur les marchés. Ils ont l'habitude de composer avec la météo, et le froid en hiver, ils sont habitués. Certains d'ailleurs se déplacent avec leur chauffage d'appoint !

Courges et bananes


Mais quand vient la vente, le moyen le plus sûr de ne pas prendre froid, c'est de bien se couvrir : le manteau, le bonnet sont de rigueur, et pour apporter la chaleur, rien ne vaut le sourire, c'est le constat d'une commerçante ce dimanche matin sur le marché de Panazol, près de Limoges. 

En fait, ceux qui craignent le plus le froid ne sont pas forcément les humains, mais certains fruits et légumes, comme les courges ou les bananes, loin des tropiques, celles-ci noircissent au moindre coup de gel. 


Les maraichers et le froid
Comment font les maraîchers sur les marchés le matin de bonne heure pour lutter contre le froid ? Une seule solution, c'est se couvrir. Manteau, bonnet, certains ce dimanche matin à Panazol près de Limoges avaient même pris un chauffage d'appoint. Intervenants dans le reportage : Thierry Brochain, marchand de légumes • Fabien Bru, commerçant • Maria Da Silva Fernandes, commerçante • Samir Klaa, rôtisseur - Un reportage de Louis Roussel, Matthieu Dégremont et Sébastien Bugeaud

 

Sur le même sujet

OUverture du Procès de Peio Serbielle à Paris

Les + Lus