Prix de l'énergie : l'alternative de la pompe à chaleur séduit

Publié le
Écrit par Gwenola Bériou .

Face à la flambée du prix du fioul et du gaz, de plus en plus de particuliers troquent leur chaudière pour une pompe à chaleur, un système plus économique et écologique.

En Limousin comme ailleurs, vous êtes de plus en plus nombreux à sauter le pas. Ce chauffagiste de Limoges le constate : les commandes de pompes à chaleur se multiplient depuis quelques mois : "Le prix des énergies a considérablement augmenté, il devient intouchable pour le commun des mortels. Le système des pompes à chaleur s'impose car le coût de l'électricité est à peu près maîtrisé. On a beaucoup de demandes de pompes à chaleur en aérothermie ou géothermie. Aujourd'hui, avec quelques solutions bois, ça reste l'énergie la plus prisée", affirme Claude Dupuy, gérant de D-Pac Services.

L'investissement n'est certes pas négligeable : compter 20 000€ pour chauffer une maison de 150m2. Mais la pompe à chaleur est l'un des dispositifs de chauffage les plus respectueux de l'environnement, en exploitant les calories de l'air. Même s'il faut relativiser : "On a coutume de dire que la pompe à chaleur est une énergie renouvelable. Ce n'est pas tout à fait vrai, car on dépend à un tiers de l'électricité ou du gaz selon le système choisi. Mais effectivement, elle permet de puiser deux tiers de votre énergie dans l'air ou dans le sol", détaille Eric Aufaure, du Pôle transition écologique de l'ADEME.

Thierry Vergne vit au Chatenet-en-Dognon, au nord de Saint-Léonard-de-Noblat. Il est un précurseur puisque cela fait plus de 30 ans qu'il chauffe sa maison avec une pompe à chaleur géothermique, qui puise l'énergie dans le sol. Et il a rapidement vu les effets sur sa facture d'électricité : "On se chauffe pour six fois moins. Il y a une partie investissement qui n'est pas négligeable, mais sur le long terme, c'est très vite rentabilisé", assure-t-il.

S'équiper d'une pompe à chaleur permet de bénéficier de l'aide de l'Etat MaPrimeRenov qui favorise le passage aux énergies renouvelables. Dans son allocution du 14 juillet, Emmanuel Macron a décrété la "mobilisation générale" en faveur de la sobriété énergétique, et cité les pompes à chaleur comme l'une des solutions prioritaires à mettre en oeuvre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité