• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le réchauffement climatique bouleverse-t-il déjà les traditions limousines ?

La terre est sèche, le labour est difficile. / © France 3 Limousin
La terre est sèche, le labour est difficile. / © France 3 Limousin

La fameuse fête de la batteuse de Couzeix s’est déroulée hier, avec au cœur des préoccupations la sècheresse qui touche la région, et qui inquiète.
 

Par François Clapeau

Le sol est asséché, la terre est difficile à labourer… la sécheresse s’accentue.
Les chevaux présents ce samedi 1er septembre à Couzeix sont parfois nourris avec du foin depuis déjà plusieurs semaines.

 

Inquiétude


Certains visiteurs sont loin d’être indifférents au manque d’eau.
L’un d’eux nous confie : "Ce n’est pas pour moi que je m’inquiète, c’est pour mes enfants et mes petits-enfants."

Selon Michel Galliot, climatologue présent sur la manifestation, le phénomène est grave et inédit :
"Ca fait une période très longue sans précipitation, sans oublier qu’avec la chaleur, on a une évapotranspiration des plantes plus importante, donc les sols s’assèchent encore plus. Ces deux phénomènes font qu’on a quelque chose de sans doute jamais connu."

 

Pas de solution


Restent quelques réflexes de bon sens : les jardiniers arrosent leurs plantations le matin tôt ou le soir tard, et arrosent moins les tomates qui ont des racines très profondes...
Mais beaucoup espèrent surtout des solutions au plus haut niveau des Etats.
En attendant, il n’y a toujours pas de pluie, et les rivières s’épuisent.

Reportage de Philippe Mallet et Marianne Cazaux.
 

 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus