Rilhac-Rancon, première commune de Haute-Vienne à interdire les pesticides

Rilhac-Rancon est la première commune de Haute-Vienne à interdire les pesticides. Mais la mesure ne pourra être appliquée ! / © Marine Guigné/France 3 Limousin
Rilhac-Rancon est la première commune de Haute-Vienne à interdire les pesticides. Mais la mesure ne pourra être appliquée ! / © Marine Guigné/France 3 Limousin

Rilhac-Rancon, commune haut-viennoise de près de 4 500 habitants vient, pour la première fois dans le département,  de prendre un arrêté anti-pesticide. Mais la Préfecture, qui conteste sa légalité, a déposé un recours.
 

Par Jean-Martial Jonquard

Langouët, Rilhac-Rancon, même combat !
À l’instar de la commune bretonne, la haut-viennoise vient d’interdire l’utilisation des pesticides à moins de 150m des habitations ou des locaux professionnels sur son territoire !

Il s’agit en fait d’une délibération du Conseil Municipal, voté à l’unanimité le 4 octobre dernier, demandant au maire de prendre un arrêté en ce sens.

Une action forte, mais purement symbolique. L’arrêté ne sera effectivement pas appliqué, la Préfecture de la Haute-Vienne l’ayant jugé entaché d’irrégularité, et a donc déposé un recours en ce sens.
Le Conseil Municipal, qui se réunira le 5 novembre prochain, devra donc l'annuler.
Rilhac-Rancon, première commune de Haute-Vienne à interdire les pesticides
Langouët, Rilhac-Rancon, même combat ! À l’instar de la commune bretonne, la haut-viennoise vient d’interdire l’utilisation des pesticides à moins de 150m des habitations ou des locaux professionnels sur son territoire ! Intervenant : 1/ Didider Tescher (FI), premier adjoint au maire de Rilhac-Rancon  - Équipe : M Guigne, S Chassaigne, M Harranger

 

Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus