Démarchage téléphonique : un retraité paie 14 000 euros pour un système de pompe à chaleur

© F3 Limousin
© F3 Limousin

Un retraité de Rochechouart a été victime d'un démarchage téléphonique : une société charentaise a installé chez lui un système de pompe à chaleur pour un prix exhorbitant. Sa facture d'électricité a été multipliée par deux.

Par Gwenola Beriou

C'est une histoire qui vous incitera à être extrèmement prudent vis à vis des démarchages par téléphone ou à domicile.

A 69 ans, Michel Bouleisteix touche une pension de retraite de 1000 euros, et il risque aujourd'hui le surendettement.

Tout est parti d'un simple démarchage téléphonique. Une société basée à Angoulême propose de lui installer deux pompes à chaleur, la première alimente un chauffage pour sa chambre, la seconde un ballon d'eau chaude. Coût de l'opération : 14 000 euros.

Problème : depuis cette installation, sa facture d'électricité a presque doublé.
Pour être efficace, cette installation aurait dû être accompagnée de travaux complémentaires d'isolation. Le ballon d'eau chaude de 270 litres semble par ailleurs surdimensionné pour une seule personne.

Contactée, la société SMER, basée à Angoulême, qui a effectué les travaux, nie le défaut de conseil.
Une démarche de conciliation à l'amiable a été entamée par l'association de défense des consommateurs UFC Que Choisir, qui n'exclut pas d'aller en justice sur ce dossier.
 
Un retraité débourse 14 000 euros pour une pompe à chaleur
Un retraité haut-viennois a été victime d'un démarchage téléphonique ayant abouti à l'installation d'un système de pompes à chaleur pour 14 000 euros. Depuis, sa facture d'électricité a doublé. Reportage de Franck Petit, Romain Burot et André Abalo. Intervenants : Michel Boulesteix, Retraité / Thierry Berrand, Artisan chauffagiste / Patrick Sarraute, Gérant de la société SMER / Claude Janicot, UFC que choisir


 

Sur le même sujet

Les + Lus