Journée de souvenir dans les cimetières limousins

C’est une tradition qui perdure : en cette veille de jour des défunts, beaucoup d'entre vous ont profité de la Toussaint pour se recueillir devant les tombes de proches disparus. Reportage à Saint Junien, en Haute-Vienne.
 
Un temps d'automne dans le cimetière de Saint-Junien.
Un temps d'automne dans le cimetière de Saint-Junien. © Emmanuel Denanot
Une météo de saison pour un rituel immuable… Ce 1er novembre, les 6 hectares du cimetière de Saint-Junien étaient recouverts d'un léger crachin.
Pas de quoi décourager des visiteurs pour qui la Toussaint représente un rendez-vous incontournable.

La Toussaint permet en effet aux familles d'entretenir le souvenir de leurs proches disparus ; que l'on soit jeune ou moins jeune, croyant, athée ou agnostique.

A Saint-Junien, les 5 500 sépultures du cimetière ne seront pas toutes honorées ; mais entre la Toussaint, le jour des défunts, et le week-end à venir, bon nombre d'entre elles recevront un geste, des fleurs et surtout des pensées.

Reportage d’Emmanuel Denanot et Pascal Coussy.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition sorties et loisirs