Dans la peau d'un pilote limougeaud à l'autocross de Saint-Junien

Publié le Mis à jour le
Écrit par Charles Lemercier .

L’autocross et le sprint car de Saint-Junien fait toujours recette. Il réunit 200 pilotes dans le cadre du championnat de France. Nous avons suivi un pilote qui joue à domicile.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Des dépassements, des sorties de route et beaucoup de poussière. La 2e étape du championnat de France d’autocross réunit 200 pilotes à Saint-Junien. Les pointures nationales.



Un des locaux de l’étape a deux garages autour de Limoges. Sébastien Degrave, floqué du numéro 28, est en lice dans la catégorie reine de sprintcar (les petits buggys) : le super sprint. Jouer à domicile est un avantage car il connaît la piste de 1 080 mètres par cœur.

C’est un circuit très rapide où il est difficile de doubler, indique Sébastien Degrave.

Mais être à la maison, c’est aussi « une pression supplémentaire devant la famille ». Peut-être, c’est cette pression qui l’empêche toujours de gravir la plus haute marche du podium.

 

Cette année, le succès fuit de nouveau Sébastien Degrave. Il termine 7e sur 15 dans la finale. Mouvementée, selon les observateurs. Ceux-là sont plutôt connaisseurs. Certains sont présents depuis la première édition. Nous sommes, déjà, à la 36e !

 


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité