Cet article date de plus de 5 ans

Que deviennent les déchets plastiques dans l’océan ?

La Mégisserie de Saint-Junien accueille jusqu’au 22 novembre 2016 une exposition internationale consacrée aux dangers de la pollution des plastiques dans l’océan. « La mer… destination finale ? »
durée de la vidéo: 01 min 28
La mer... destination finale ? ©F3 Limousin

Plus de 5 tonnes de déchets plastiques. Pièce maîtresse de l’exposition "La mer… destination finale" présentée à Saint-Junien, le tas d’ordure gigantesque représente tout ce qui est jeté dans la mer toutes les 30 secondes.

Tous les ans, plus de 6,4 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans les mers, principalement via les cours d’eau.
Or le plastique ne disparaît pas. Si la bouteille en plastique termine sa course dans la mer, sa vie n’est pas terminée. Le plastique n’est pas une matière biodégradable. Il se décompose en fragments toujours plus petits qui se retrouvent dans la chaîne alimentaire via les poissons ou les oiseaux. Nos déchets se retrouvent dans nos assiettes.

Le septième continent


Les plastiques, une fois dans la mer, voyagent. Ils sont poussés par les flux marins pendant des années, parfois échouent sur les plages. Seulement 15% des plastiques restent en surface, le reste coule dans le fond des océans. Dans le monde, de gigantesques amas de plastiques se forment sous la surface de l’eau, regroupant des millions de tonnes de déchets plastiques accumulés au fil des années. Il en existe un dans le Pacifique nord, découvert par l’américain Charles J. Moore en 1997. En 2013, une expédition franco-suisse est partie étudier cette île de déchets aussi appelée septième continent.

L’exposition est un projet pédagogique pour sensibiliser le public aux dangers du plastique et à la nécessité de trouver des solutions de nettoyage et de recyclage. En plus de tas de déchets, l’exposition rassemble des dessins, des photos, des vidéos. Elle est présentée exceptionnellement à Saint-Junien jusqu’au 22 novembre, après une tournée mondiale, en Suède, en Danemark, en Egypte, au Liban, à Hong Kong.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement société expositions culture