Saint Junien, plus accessible aux personnes agées et aux handicapés

© F3 Limousin
© F3 Limousin

Un service de transport appelé « Liberbus », est mis en place à Saint Junien. Il est dédié aux de plus de 65 ans et aux fauteuils roulants.

Par Gwendolina Duval

Le Liberbus commence sa ronde lundi 6 juin 2016 dans les rues de Saint-Junien en Haute-Vienne. Le minibus peut accueillir jusqu’à 7 personnes et dispose d’un accès pour les fauteuils roulants.

Le véhicule vient chercher les personnes à leur domicile et les emmène là où elles le souhaitent dans Saint-Junien intra-muros. Le voyage coûte deux euros.

Le Liberbus roule trois demi-journées par semaine : le lundi et le vendredi après-midi ainsi que le mercredi matin. Réservé aux habitants de la commune de Saint-Junien, il faut le demander auprès de l’association Pouce Travail (05 55 02 03 16), au plus tard la veille du trajet.

La mairie est à l’origine de ce dispositif, pour un coût estimé de 50 000 euros. Le Liberbus pourrait concerner près de 4 000 personnes agées ou handicapées.

Vidéo 

Un sujet de Martial Codet-Boisse et Rodolphe Augier. Montage de Philippe Ruisseaux.
Liberbus, service de transport à Saint Junien
Le Liberbus commence sa ronde le 6 juin 2016. C'est un service de transport collectif pour les personnes agées et dépendantes. - France 3 Limousin  - Martial Codet-Boisse et Rodolphe Augier. Montage de Philippe Ruisseaux.

 

Le Limousin adapté au handicap ?

En Creuse, l’Association pour les paralysées de France (APF) interpelle les services publics quant au retard pris par le département en matière d’accessibilité. "En Creuse, les trois grandes villes les plus importantes ne sont pas exemplaires et laissent les personnes restreintes dans leurs déplacements quotidiens, qu’elles soient handicapées ou âgées".
La population limousine est parmi les plus vieilles de France. En 2012, l’Insee estime que près de 30 000 personnes agées dépendantes vivront en Limousin d’ici 2030.

Le CHU de Limoges s'adapte 
En test jusqu'en 2018, le Centre Hospitalier de Limoges expériemente un dispositif pour les personnes déficientes auditives avec une transcription de la parole et une interprétation en langue des signes pour faciliter l'accès aux soins des patients sourds ou malentendants. 

Sur le même sujet

Les + Lus