Vidéo. Coupe du monde de rugby 2023 : à l’école des champions

Publié le
durée de la vidéo : 00h02mn30s
Reportage de Camille Chignac et André Abalo. Intervenants : Olivier Theillaumas Coprésident de l'Aixe Rugby Athlétique ©France 3 Limousin

Avant de briller au stade de France, les joueurs du XV de France ont tous écouté les conseils d’éducateurs dans les écoles de rugby. L’histoire se poursuit, par exemple à l’Aixe Rugby Athlétique où les jeunes compétiteurs sont particulièrement motivés…

Ils ont entre 12 et 14 ans, on compte quelques filles pour une vingtaine de garçons, et tous partagent une énergie impressionnante : ce sont les U14 de l’ARA, l’Aixe Athlétique Rugby.

Ces jeunes ont chacun leur raison de pratiquer ce sport : "S’amuser, se faire de nouveaux copains, et un jour peut-être soulever le Brennus !" ou encore "On apprend à perdre, à gagner, à se faire mal..."

Uniquement une école 

Cent-vingt enfants jouent sous les couleurs de l’ARA. Particularité du club : il s’agit seulement d’une école de rugby pour les 3-14 ans. Olivier Theillaumas, explique la démarche : "Nous, on est dans la formation et dans l’activité sportive. On tient à ce que nos enfants pratiquent le sport, donc on les maintient dans le cadre de l’école (…). Ensuite, on fournit les autres clubs par la suite pour qu’ils soient en cadets, en cadettes, en juniors… "

Regain d’engouement ?

En France, le rugby n’est que le 10ᵉ sport pratiqué en nombre de licenciés. Mais le chiffre ne cesse d’augmenter et le parcours de la France lors de cette Coupe du Monde à domicile aura, bien sûr, une incidence sur un éventuel regain d’engouement. 

À Aixe-sur-Vienne, le XV tricolore fait déjà briller les yeux des plus jeunes et tous ont une idole en bleu. En cas de sacre mondial, ils pourront être fiers de la réussite du rugby français : enfants, éducateurs et écoles de rugby en sont le premier rouage…

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité