• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Il y a 10 ans la tempête Klaus : l'Aquitaine meurtrie

Déjà meurtrie en 1999, la forêt des Landes subissait à nouveau les assauts du vent en 2009 comme ici à Labouheyre. Stéphane Lefoll a promis 530 millions d'euros de l'Etat pour aider à reboiser. / © JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Déjà meurtrie en 1999, la forêt des Landes subissait à nouveau les assauts du vent en 2009 comme ici à Labouheyre. Stéphane Lefoll a promis 530 millions d'euros de l'Etat pour aider à reboiser. / © JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Inscrite dans les mémoires, la tempête Klaus en 2009, dévastatrice, ravage le Sud-Ouest. Des rafales atteignent les 170 km/h, laissant peu de chance aux pins maritimes qui se couchent. Il reste les souvenirs et des enseignements. France 3 vous propose une émission spéciale dimanche 27 janvier 11 h.

Par Christine Le Hesran

La forêt à terre, à chaque fois, un spectacle de désolation. Klaus en 2009 laisse derrière elle une région meurtrie. Des victimes, 9 morts dans la région, beaucoup de sinistrés aux toits arrachés, des voitures éventrées, des arbres par milliers, couchés sur les routes, et dans le célèbre massif des Landes de Gascogne dévasté. 

La forêt landaise toujours à terre le 21 janvier 2010. Un après la tempête Klaus, les stigmates marquent toujours le territoire. / © Fabien Cottereau MAXPPP
La forêt landaise toujours à terre le 21 janvier 2010. Un après la tempête Klaus, les stigmates marquent toujours le territoire. / © Fabien Cottereau MAXPPP
Les images impressionnantes des dégâts de la tempête Klaus de 2009


La plus grande forêt d'Europe ne résiste pas à cette tempête exceptionnelle

La tempête Klaus s'est déchaînée le 24 janvier 2009 dans le sud-ouest de la France, en Espagne puis en Italie. Bilan total 29 morts. Elle a dévasté la plus grande forêt d'Europe, les Landes. Pourquoi ? les ecxplications de Météo France : 

    Cette tempête est exceptionnelle par l'intensité des valeurs observées en vent moyen et en rafales.

Le phénomène hivernal a été classé comme le plus violent en France depuis les tempêtes "Lothar" et "Martin" qui avaient dévasté surtout la moitié nord du pays à la fin décembre 1999. Les rafales de vents violents soufflent pendant plus de 6 heures, ce 24 janvier, ce qui est hors norme, selon Météo France, avec des pointes à 172 km/h à Biscarosse dans les Landes et 183 km/h à Perpignan. La tempête s'accompagne de pluies intenses et de crues sur les bassins de la Charente, de l'Adour et de la Garonne.  Le 24 janvier au soir, 1,7 million de foyers français sont privés d'électricité. Toits arrachés, arbres déracinés : Klaus a fait sur son passage un total de 12 victimes en France.
 
Le passage de Klaus a surtout marqué les esprits pour les ravages énormes causés à la première forêt d'Europe : le massif forestier des Landes : 220.000 hectares de pins y ont été détruits, soit plus d'un quart de sa surface totale et l'équivalent de 20 fois la superficie de Paris.
Il faudra des années et le plus vaste chantier de reboisement d'Europe pour redonner aux alignements de pins landais leur visage d'origine
Un demi-milliard d'euros d'argent public sera dépensé dans le "plan chablis" d'aide au nettoyage et à la reconstitution des forêts sinistrées.
Les dommages directs causés par la tempête Klaus en France ont été évalués à 3,8 milliards d'euros par la Commission européenne.
Pour les assureurs, le coût de Klaus a été chiffré à 1,5 milliard d'euros contre 7 milliards d'euros pour les tempêtes Lothar et Martin de 1999 (source: Fédération française des sociétés d'assurance)


Un cauchemar qui marque encore


Des souvenirs en pagaille pour ceux qui ont vécu ce cauchemar. Un moment qui sera marqué aussi par un énorme élan de solidarité parmi la population.
Des images gravées à jamais dans la tête de Pierre Daramanté, maire d'Arjuzanx. Il s'est retrouvé dans l'hélicoptère avec le Préfet pour constater les dégâts le 24 janvier au matin.

On a fait le tour au-dessus du canton et là.... Le pilote nous a dit c'est comme si une bombe avait pété à Sabres jusqu'à Mont-de-Marsan. 


Les témoins racontent aussi des scènes de solidarité et de débrouilles. Winfried Wetzel, un habitant de la commune, se souvient : " Finalement, vers 4 heures du matin, ils étaient tous chez moi, on aviat dégagé la route, le chemin et on se mettait à manger... " Beaucoup se mobilisent pour dégager les routes, non sans risque.
  

Voyez à Arjuzanx dans les Landes ce regard dans le rétro ►
 
tempête klaus : quels souvenirs ?
Arjuzanx, la commune landaise se souvient des jours d'après. Pierre Daramanté, maire d'Arjuzanx, et Winfried Wetzel, habitant, se rappelle la mobilisation générale au lendemain de la tempête.

Les conséquences du désastre dans le massif forestier sont immenses et durables. Des stocks de bois à traîter et maintenant ? 
 
40 000 hectares de de parcelles sont en cours de nettoyage. 15 aires de stockages de chablis sont reparties en Gironde , fortement touché également. 23 000 kilomètres de routes et pistes forestières sont rouvertes dans le département. Pres de 29 000 hectares de forets ont été détruit a plus de 40 % lors de la tempête Klaus du 24 janvier 2009 / © Fabien Cottereau MAXPPP
40 000 hectares de de parcelles sont en cours de nettoyage. 15 aires de stockages de chablis sont reparties en Gironde , fortement touché également. 23 000 kilomètres de routes et pistes forestières sont rouvertes dans le département. Pres de 29 000 hectares de forets ont été détruit a plus de 40 % lors de la tempête Klaus du 24 janvier 2009 / © Fabien Cottereau MAXPPP
 

Le paradoxe landais


2019 : voilà des mois que les professionnels des scieries et les autorités tirent la sonnette d'alarme : il n'y a plus assez de bois sur le marché. 
La spéculation est à l'oeuvre et les scieries manquent de matière première : bois moyen et gros bois. Le paradoxe : 26 millions de mètres cubes de bois sont encore disponsibles dans le massif selon deux recensements. Et dans le même temps des entreprises risquent de mettre clé sous la porte si le bois vient à manquer. 
► Ecoutez le témoignage de ce chef d'entreprise Philippe Labadie,  Gérant de la Scierie Labadie à Aure dans les Landes. 
 
Les scieries landaises manquent de bois
Philippe Labadie - Gérant Scierie Labadie - à Aure dans les Landes, explique pourquoi il manque de matière première pour faire fonctionner son entreprise - L. Tachon, C. Alet et F. Dupuy

 
 

Tempêtes à répétition

En Limousin la tempête de 1999 a marqué durablement le territoire. Ce forestier a replanté ce qui était tombé à terre mais il a remplacé les pins sylvestres par du mélèze qui a l’avantage de perdre ses aiguilles en hiver et ne présente donc plus de prise au vent. Depuis 2017, l’État n’indemnise plus ce type de catastrophes et les propriétaires doivent souscrire des assurances privées. 

2019-1999 rencontre avec un forestier de Corrèze



 

Emission spéciale de France  3
 

Tempêtes à répétition, 1999, 2009, 2010 :  la région a pris de plein fouet ces phénomènes climatiques extrêmes qui endommagent durablement les territoires. 
France 3 vous propose de revenir sur ces événements marquants dimanche 27 janvier pour une émission spéciale de 11 à 12 heures présentée par Vincent Dubroca entourés d'invités. 

 

Photo prise à hauteur de Sablons réalisée par un mirage F1 del'Armée de l'Air dans le Sud-Ouest de la France, le 27 janvier 2009, à la base aérienne 112 de Reims. Les quatre mirages de l'escadron Belfort de la base aérienne 112 de Reims ont livré le 27 janvier dernier des images de désolation à la suite d'une mission de reconnaissance / © FRANCOIS NASCIMBENI, ARMEE DE L'AIR / AFP
Photo prise à hauteur de Sablons réalisée par un mirage F1 del'Armée de l'Air dans le Sud-Ouest de la France, le 27 janvier 2009, à la base aérienne 112 de Reims. Les quatre mirages de l'escadron Belfort de la base aérienne 112 de Reims ont livré le 27 janvier dernier des images de désolation à la suite d'une mission de reconnaissance / © FRANCOIS NASCIMBENI, ARMEE DE L'AIR / AFP


 

Emission spéciale : tempêtes à répétition : quelles conséquences pour la Nouvelle-Aquitaine ?
 
 

Sur le même sujet

Convention Education nationale - Seaska

Les + Lus