• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Il y a 20 ans, le Poitou-Charentes fêtait l'équipe de France championne du monde de football

Un beau soir de juillet 1998 / © Richard Colinet PHOTOPQR/LA PROVENCE TEAMSHOOT
Un beau soir de juillet 1998 / © Richard Colinet PHOTOPQR/LA PROVENCE TEAMSHOOT

Et un ! Et deux ! Et 3 zéro! Vous avez sans doute repris dette petite phrase le 12 juillet 1998 dans la soirée. La France venait de battre le Brésil en finale de la coupe du monde de football par 3 buts à zéro. En Poitou-Charentes, comme ailleurs, la fête a duré un long moment.

Par Sophie Goux

Tout le monde ou presque se souvient où il était le 12 juillet 1998. Un soir de finale de coupe du monde. La France affronte le Brésil , Zidane et Petit vont nous faire chavirer de bonheur. 3 buts à zéro et pour la première fois, l'équipe de France de football est championne du monde.

Partout dans les bars, les salles des fêtes, les gymnases, des écrans géants rassemblent des milliers de fervents supporters. Pas beaucoup de suspense, même quand Marcel Desailly est expulsé à la 67ème. La tête de Zidane par deux fois, la frappe croisée d'Emmanuel Petit et une foule de gens heureux envahit les places et les rues pour chanter et crier victoire jusqu'au bout de la nuit.

En attendant une autre finale de coupe de monde dimanche prochain, contre la Croatie pour décrocher peut-être, une deuxième étoile, voici quelques images de ce 12 juillet 1998 dans la région avec les commentaires de Léa Broquerie et le montage de Josiane Étienne. Intervenant : Eric Mazet , attaché de presse de l'équipe de France en 1998.
Un soir de juillet 1998 en Poitou-Charentes
Léa Broquerie et Josiane Étienne.

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus