A Terrasson (24) la biscuiterie Olibet ferme

Par KJ

C'est ce matin que le Tribunal de commerce de Paris a rendu sa décision :  cessation d'activité de l'entreprise et  dépôt de bilan. Aucune mesure de reclassement n'est à l'étude pour les 32 derniers employés.


Cette biscuiterie Olibet de Terrasson, selon les syndicats, étaient en survie depuis mai dernier.
 

En 2004 déjà, un plan avait été établi dans le cadre d’un redressement judiciaire pour permettre la poursuite de la production sur site. Quarante emplois avaient alors été supprimés et une partie de l’activité délocalisée en Charente Maritime.

La présidente du groupe agroalimentaire avait  alors annoncé aux salariés l'inéluctable fermeture du site de Terrasson, dont les productions devraient être rapatriées vers l'usine Gringoire de Saint-Jean-d'Angély.

Monique Piffaut, présidente du holding CCA qui contrôle cet établissement, avait précisé dés octobre 2002 déjà, les difficultés de l'entreprise, il faut préciser cet holding contrôle aussi la société Laforest et Vuillaume en Dordogne, des foies gras Muller à Hagetmau (Landes), des salaisons de L'Arrée en Bretagne et de l'entreprise Henri Antoine à Lacaune (Tarn).

Aujourd'hui, cette branche biscuits est mal en point : l'usine de Terrasson  ne fabrique plus que des produits premier prix qui sont loin de dégager les marges nécessaires au financement des investissements. Des investissements qui étaient pourtant nécessaires à une inéluctable remise à niveau de cet outil vétuste.

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus