• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Aquitaine. Les plages surveillées ou pas

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Depuis le 31 août certaines stations n'ont plus de Maîtres Nageurs Sauveteurs, il fait encore beau et chaud.

Par Bertrand Lerossignol

video title

Landes - Fin de la surveillance des plages ou pas?

Contrairement aux idées reçues, les plages landaises restent ouvertes et surveillées pour la plupart. Exemple dans ce reportage à Messanges.

La saison estivale a ses limites dans certains corps de métiers, en l'occurrence, les MNS. Certaines communes de la côte atlantique considèrent que les plages n'ont plus à bénéficier de la protection des secouristes lorsque la rentrée est actée.

La météo ne se fond pas avec l'humeur de la rentrée, elle ne passe pas obligatoirement au gris, ombrageux et déprimant. Les jours prochains annoncent du beau temps, il faut s'attendre à ce que les baigneurs soient incités à prolonger la pratique relaxante des bains de mer. Mais l'océan n'est pas toujours clément, les baigneurs téméraires peuvent tenter de défier les vagues.

Les baïnes sont toujours là, le courant qui s'y développe peut surprendre beaucoup de baigneurs. Alors comment résoudre ce manque de souplesse pour assurer la sécurité des plages durant l'arrière-saison.

Des MNS sur les plages ont un coût, des baigneurs dans les rouleaux de l'océan sont aussi des consommateurs dans les commerces encore ouverts. Il faut voir de quel côté penche la balance économique, si elle est bénéficiaire pour la station balnéaire, il faut pouvoir avoir la souplesse d'assurer la sécurité sur les plages.

Sur le même sujet

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine

Les + Lus