• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Areva: mise en demeure de la préfecture

© France3 Limoges
© France3 Limoges

La préfecture de la Haute-Vienne a pris, en date du 1er juin, un arrêté à l'encontre du groupe nucléaire.

Par Marie-France MANY

Il  met Areva en demeure de régulariser un stockage de déchets dangereux . Cela concerne les sédiments radioactifs issus du curage, en 2010, de l'étang de la Rode à Compreignac. L'installation de transit est, précise l'arrêté, poursuivie dans des conditions irrégulières et il y a lieu de mettre fin à cette infraction.

Areva disposait de 8 jours - donc avant jeudi 9- pour déposer un dossier de régularisation demandant une autorisation de stockage de déchets dangereux, en indiquant un nouveau site et les conditions d'exploitation. Le stockage non autorisé doit être déplacé dans les 3 mois sur ce nouveau site et Aréva doit remettre en état le site actuel, au lieu dit Pontabrier à Compreignac .

Cette décision préfectorale peut être contestée par Areva , mais aucun des recours dont la société peut disposer si elle le souhaite n'a d'effet suspensif.

Sur le même sujet

Une passe à poisson sur le barrage de Mauzac et Grand Castang

Les + Lus