BD: Le carnet et le prisonnier.

© francetv
© francetv

Un dessinateur d'Angoulins, a mis en image le carnet où son grand père raconte son emprisonnement dans un stalag.

Par Dominique Laveau

video title

BD: "LE CARNET DE ROGER" DE FLORENT SILLORAY.

Une immersion en BD à l'intérieur de l'une des périodes les plus sombres de notre histoire, celle de la seconde guerre mondiale. L'illustrateur, qui vit à Angoulins, a mis en image le journal intime de son grand père.

Une immersion à l'intérieur de l'une des périodes les plus sombres de notre histoire, celle de la seconde guerre mondiale à travers une bande dessinée.

C'est ce que propose Florent Silloray qui a mis en image le journal intime de son grand-père.

Au printemps 2007, ce dessinateur d'Angoulins découvre 70 pages de papier jauni.

Là, sous ses yeux, son grand-père lui raconte ce dont il n'avait jamais parlé auparavant: Sa guerre qui, comme pour des millions de soldats français, sera synonyme de travail forcé dans un camp allemand.

Alors Florent Silloray est reparti sur les traces de Roger jusqu'à son stalag à Domsdorf dans le Brandenburg.

Il en a fait une BD que vous pourrez découvrir dans le reportage vidéo de Yann Salaun et Pierre Lahaye.

Sur le même sujet

DEBADOC consacré à la police technique et scientifique

Les + Lus