Bordeaux : lancement officiel de Vinexpo

Le salon du vin et des spiritieux se tient pendant 5 jours à Bordeaux-lac. 50 000 professionnels sont attendus.

© France 3 Aquitaine
video title

video title

Bordeaux : Vinexpo veut séduire les asiatiques

Vinexpo, le salon international des professionnels du vin et des spiritueux a ouvert ce matin, à Bordeaux-lac. Une vitrine mondiale de tendance du marché pour les 50 000 professionnels attendus pendant 5 jours. En particulier des asiatiques.

video title

Bordeaux : Bruno Lemaire à Vinexpo

Ouverture ce matin du 16 ème Vinexpo , le salon du vin et des spiritueux. Les professionnels du monde entier se retrouvent à Bordeaux-Lac pour 5 jours. L'inauguration officielle a eu lieu en présence de Bruno Lemaire, le ministre de l'agriculture qui a rappelé l'importance du secteur viticole.

Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a inauguré dimanche, à Bordeaux, la 30ème édition de Vinexpo, l'un des plus grands salons au monde des vins et spiritueux, avec le ministre de l'Agriculture, Bruno Lemaire, et le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle.

Dès leur arrivée, l'ensemble des ministres présents ont signé un manifeste "Vin et société" dans lequel tous les professionnels du vin s'engagent pour une consommation responsable.
 

Ils ont ensuite visité une partie des quelque 2.400 sociétés exposantes venues de 47 pays présentes à Vinexpo et rencontré un grand nombre de professionnels du secteur.

"C'est un événement majeur pour le rayonnement de Bordeaux, il est important sur le plan économique et touristique", a souligné Alain Juppé, également maire de Bordeaux.

Soutenir les exportations

"Le marché du vin représente 6,9 milliards d'euros par an de recettes à l'exportation, c'est comparable à la vente de 137 airbus", a pour sa part rappelé Bruno Lemaire, soulignant que le sens de sa visite "est de soutenir les exportations pour qu'elles continuent à représenter de la richesse et de l'emploi pour les pays".

"Il faut que tous les viticulteurs puissent en profiter : les grands crus, les vins sans appellation, les vins plus modestes, et cela veut dire mieux s'organiser et prendre des parts de marchés à l'exportation", a-t-il ajouté. Selon lui, "c'est l'exportation qui fera la richesse des viticulteurs  français".
 

De 45.000 à 50.000 visiteurs professionnels venus du monde entier sont attendus jusqu'à jeudi 23 juin à Vinexpo, qui se tient les années paires à Hong Kong et les années impaires à Bordeaux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives