• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux-Bègles : la 1ère victoire de la saison

Bordeaux-Bègles, solidaire et méritant, rempore sa première victoire de la saison devant Perpignan (26-22)

Par A.H.

video title

Résumé du match Bordeaux-Bègles /Perpignan

Pour son deuxieme match de la saison, Bordeaux-Bègles a réussi un beau match hier soir face à Perpignan, 26-22 devant son public au stade Chaban Delmas.

Devant son public du stade Chaban-Delmas, pour cette 2ème journée de Top 14,  l'UBB a relancé sa saison  pour de bon. Les hommes de Raphaël Ibanez ont souffert,  ils ont pu compter sur un Camille Lopez en réussite, auteur de 21 points de son équipe.
Pour son retour en Gironde, le manageur de l'USAP Marc Delpoux ne sera pas passé loin de jouer un mauvais coup à ses anciennes couleurs. Il récolte un point, comme contre Toulon samedi dernier, mais ses troupes auraient pu faire mieux, notamment au retour des citrons avec un peu plus d'inspiration.

DECLARATIONS

Raphaël Ibanez (manageur de Bordeaux-Bègles) :

"Il faut tirer un grand mérite à tous les joueurs. Ce qui nous a plu, c'est cette générosité contrôlée malgré les situations parfois extrêmement difficiles, comme quand on est à 13 contre 15. Il y a cette forme d'intelligence aussi que l'on demande. On a été capable aussi de maîtriser, de garder notre sang froid malgré les fautes, les approximations.
Ils sont restés dans le match. Au niveau de l'engagement, c'est l'ancien talonneur qui parle, ils ont gagné leurs duels. Les joueurs ont été admirables de générosité, de courage et de solidarité. Ca ressemble vraiment à du rugby, ça ressemblait vraiment à une équipe et les joueurs ont fait honneur à ce stade mythique de Chaban-Delmas.
Camille (Lopez) apprend à chaque match, il est jeune, à un poste extrêmement exposé.
Il sait ce que j'attends de lui, j'étais très dur avec lui et s'il produit ce genre de prestations, je vais rester sur ce mode de management avec lui et avec les autres aussi".
 
Marc Delpoux (manageur de Perpignan) : "Indiscipline et imprécision. Tant qu'on sera imprécis comme on l'a été aujourd'hui, ce sera compliqué de venir chercher des victoires à l'extérieur. C'est surtout ça qui me gène. En début de seconde mi-temps, quand tu es 15 contre 13, que tu as deux trois occasions, il faut se mettre le ballon dans les mains et il faut marquer quand il faut marquer sinon tu ne peux pas revenir. Trop d'imprécisions en touche, dans le jeu, trop d'en avants, trop de fautes stupides, ça fait un cocktail où tu perds à l'extérieur. Il y a du travail et il faut mettre tout en place. Autant contre Toulon, je n'étais pas excessivement inquiet car ce que je voulais voir, je l'avais vu, l'adversaire nous était certainement supérieur mais on avait trouvé une solution. Aujourd'hui, on n'a pas trouvé du tout ce qu'il fallait. Ce soir, on limite la casse en prenant
un point, il faut faire le dos rond, la semaine prochaine on va à Clermont où ça ne sera pas facile non plus. Il faut vite maintenant prendre des points. Les Bordelais méritent de gagner, bravo à eux, ils ont mis plus d'envie et de générosité, ce qui nous a manqués à nous"

A lire aussi

Sur le même sujet

Les migrants syriens se sentent abandonnés

Les + Lus