• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux n'a pas droit à l'erreur

Bordeaux, miraculé des barrages de l'Europa League fin août reçoit à Chaban Delmas le champion de Belgique

Par Nicolas Morin

Huit ans après avoir éliminé l’équipe belge en huitièmes de finale de la coupe UEFA lors de la saison 2003-04, les Girondins retrouvent le FC Bruges ce soir, en Ligue Europa au stade Chaban-Delmas (19h00).

Pour une formation bordelaise qui a fait de cette compétition l’un de ses principaux objectifs cette saison, cette première rencontre de la phase de groupe revêt beaucoup d’importance. "On a tous envie de faire un beau parcours en Ligue Europa".

Cela passe par une victoire à domicile lors de la première journée.

Dans ce groupe, "on a toutes nos chances" confie l’attaquant Bordelais Yoan Gouffran. Mais le leader du championnat belge, même diminué par l’absence de cinq titulaires blessés, sera difficile à manœuvrer.

Francis Gillot, qui a supervisé Bruges dimanche, s’attend à un match difficile. L’entraîneur de Bordeaux a été impressionné par la solidité et l’organisation de son adversaire. Cependant, les Girondins, même en l’absence de Nicolas Maurice-Belay suspendu,  ont également des arguments à faire valoir. Ils restent sur une longue série de quatorze matchs sans défaite toutes compétitions confondues depuis le printemps. Ils sont en confiance. "On se sent bien. Notre jeu est en place et on est très solides en défense.  Nous faisons un bon début de saison" précise Benoit Trémoulinas. "Bordeaux est une équipe supérieure à nous et son jeu est au point. Nous ne serons pas favoris mais notre objectif est d’obtenir un résultat positif " ajoute l’entraîneur de Bruges George Leekens. Dans un groupe D qui compte également Newcastle (Angleterre) et le Maritimo Funchal (Portugal), les Girondins devront terminer dans les deux premiers pour se qualifier pour les seizièmes de finale de cette Ligue Europa. Verdict le 6 décembre.

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus