Bordeaux: Philippe Starck présente son vélo urbain

© Photo mairie de Bordeaux
© Photo mairie de Bordeaux

Le designer a présenté aujourd'hui l'esquisse de son futur vélo urbain pour la ville de Bordeaux

Par S.B

Son vélo urbain du futur associe bicyclette traditionnelle et trotinette. Il devrait être fabriqué par Peugeot et être disponible en fin d'année. Un colloque sur le vélo à Bordeaux est organisé aujourd'hui à l'Athénée municipal.

Lors de la première édition de Cyc'Lab, il y a deux ans, le designer Philippe Starck avait fait partager sa conception de l'avenir des transports en plaidant pour le retour au dépouillement, faisant la part belle à la petite reine.

La ville de bordeaux lui avait alors proposé d'imaginer un vélo "basique, pas cher, et confortable", bref, le vélo de demain de Mr Tout-le-Monde.

Deux ans plus tard, le designer revient en terre bordelaise avec son projet. "Il n'est pas esthétique, c'est une bête rustique, solide, paysanne. C'est un mulet qui transporte tout et toute la famille", explique le designer lors de sa présentation dans les salons de la mairie de Bordeaux.

Au premier aspect, sa bicyclette paraît tout ce qu'il y a de plus banal.  La "révolution" selon lui se situe dans sa partie hybride, entre vélo et trottinette. Une plateau se loge entre la partie avant et arrière du classique vélo et sur laquelle le cycliste pourra se transformer en "patineur", dit-il.

 "Au moment où la circulation avec les piétons se densifie on peut patiner au lieu de mettre un pied à terre", explique le designer.


"On ne peut pas dire qu'il est moche ou beau, il est l'intelligence de sa réalité"car "le plus est le contraire du vélo", commente M. Starck, assurant après avoir essayé un prototype qu'il "marche extraordinairement bien, il y a beaucoup de fluidité".


En aluminium satiné, avec des roues et des pneus fluorescents -- des "éléments forts pour la sécurité" --, le "Pibal", tel qu'entend le nommer le designer, est selon ce dernier "totalement inédit" car "basé sur un nouveau mouvement".

"Je crois n'avoir copié personne mais je ne peux pas assurer qu'il n'existe pas ailleurs", a-t-il commenté.

Un panier pour transporter des provisions est prévu au dessus de la roue avant, et sur la patinette centrale le plan de Bordeaux sera gravé en relief. 

Ce vélo, dont le coût pour la ville se devait d'être inférieur à 300 euros, sera fabriqué par le constructeur Peugeot.

"Les éléments seront fabriqués en Chine mais seront assemblés en France", a indiqué
le maire de Bordeaux, Alain Juppé, qui a salué "le génie, la simplicité et l'extrême fonctionnalité qui change tout".


Le Pibal devrait être disponible gratuitement à la location en décembre 2012. Et si d'autres villes sont intéressées par le concept, Peugeot s'engage à le fabriquer.

>>> Lire aussi notre article Bordeaux, dessine-moi un vélo, du 29 novembre 2011

Sur le même sujet

Kyle Milling après Limoges - Le Portel

Près de chez vous

Les + Lus