Collectivités sans prêt

© francetv
© francetv

A l'instar de Floirac, les collectivités sont de plus en plus confrontées à la difficulté d'obtenir des prêts bancaires

Par JS

video title

Floirac (33) : difficulté des communes à emprunter

La crise financière qui secoue l'Europe semble avoir des effets tout près de nous, dans nos communes. Certaines ne trouvent plus de banques pour leur prêter l'argent nécessaire à leurs projets de développement. De quoi inquiéter les élus. Exemple à Floirac près de Bordeaux.

La commune de Floirac est obligée de reporter plusieurs projets comme la rénovation de l'école Léon Blum car aucune banque n’a voulu lui accorder un prêt.


De nombreuses communes rencontrent aujourd’hui ce problème : il leur est devenu impossible d'investir, de lancer des plans de rénovation, ou de construction.

L’association des maires de Gironde admet que même si ces difficultés sont récurrentes chaque fin d’année, le problème s’est accentué en 2011. Il est en partie lié à la disparition de la banque franco-belge Dexia, principale structure de financement des collectivités en France. Elle couvrait en effet 30% de leurs besoins.


Les autres banques, conscientes de l’attitude de défiance des marchés vis-à-vis du secteur public, préfèrent prêter aux particuliers et aux entreprises d’autant que les collectivités empruntent à des taux très bas.

En revanche, la création annoncée le 4 octobre 2011 d’un nouvel acteur issu de la fusion de Dexia Crédit local avec la Banque Postale et la Caisse des dépôts - dédié au financement des collectivités, constitue un soulagement pour ces dernières qui doivent en attendant ajourner leurs projets.

Sur le même sujet

Les + Lus