• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Décès d'un découvreur de Lascaux

© Vézère Tourisme
© Vézère Tourisme

Georges Agniel était l'un des deux derniers découvreurs encore en vie.

Par Marie-France MANY et AFP

Georges Agniel est mort à 88 ans à Nogent sur Seine, dans le Val de Marne.

Le 12 septembre1940, il avait découvert la grotte de Lascaux sur la commune de Montignac en Dordogne en compagnie de 3 copains : Marcel Ravidat, Jacques Marsal tous deux aujourd'hui  décédés et Simon Coencas.

"On est descendus avec notre lampe à huile et on a avancé. Il n'y avait
aucun obstacle. On a traversé une salle et puis, arrivés au bout, on s'est trouvé
devant la paroi et on a vu qu'il y avait plein de dessins"
, racontait Georges Agniel à l'AFP, en septembre 2010, à l'occasion du 70ème anniversaire de la découverte de l'une des plus importantes grottes ornées, avec ses peintures vieilles de 18 000 ans.

"On a tout de suite compris que c'était une grotte préhistorique. On s'est dit "on le garde pour nous" et c'est ce que l'on a fait pendant une semaine. On y venait tous les jours, on y cassait la croûte et puis on est allé voir notreancien instituteur, Léon Laval . On lui a tout raconté. Au départ, il n'a pas voulu nous croire. Et puis, on a réussi à le convaincre et il est monté là-haut avec une petite lampe et on est descendu avec lui. Quand il est remonté, tout le pays l'a su" s'est encore souvenu Georges Agniel.

Comme ses 3 compagnons, Georges Agniel avait été décoré de l'Ordre National du mérite par Roland Dumas et l'année dernière Frédéric Mitterrand, ministre de la culture, l'avait fait officier des Arts et des Lettres.

La grotte de Lascaux est fermée au public depuis 1963 à cause des moisissures. Mais Georges Agniel  revenait chaque année , en septembre, sur les traces de sa découverte.

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus