• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dernier jour de campagne à La Rochelle

© France 3
© France 3

48h avant le scrutin, les deux candidats sont dans la dernière ligne droite de la campagne électorale.

Par Christine HINCKEL

Un nouveau sondage paru ce vendredi matin vient conforter les résultats du sondage IFOP pour France 3 Poitou-Charentes, Sud-Ouest et France Bleu paru mercredi. Ségolène serait battue sur un score sans appel par Olivier Falorni au second tour.

Le sondage BVA pour "Le Parisien", "Aujourd'hui en France", donne 55% d'intentions de vote à Olivier Falorni contre 45% à Ségolène Royal.

Les 606 électeurs sondés de la 1ère circonscription de Charente-Maritime devaient répondre à la question suivante: "Pour quel candidat, y a-t-il le plus de chance que vous votiez?" .

                                O.Falorni se dit victime d'un "torrent de boue"     

Sur le terrain, Olivier Falorni tenait hier soir un meeting salle de l'Oratoire à La Rochelle.

Le candidat dissident du PS a dénoncé "le torrent de boue" dont il se dit la victime. Il a aussi réaffirmé avec force son ancrage à gauche face aux critiques de Ségolène Royal l'accusant d'être élu ( si c'est le cas) avec les voix de droite et "sarkozystes" . Dominique Bussereau, le patron de l'UMP départementale,  a appelé à voter pour lui afin de faire battre Ségolène Royal. Un rôle de rassembleur qu'Olivier Falorni annoncé assumer sans problème.

Olivier Falorni faisait certainement également référence aux critiques de certains ténors du PS, Martine Aubry a notamment affirmé que s'il était élu dimanche, il ne pourrait pas siéger avec le groupe socialiste à l'Assemblée Nationale. Retrouvez le meeting d'Olivier Falorni dans nos vidéos.

                              Les "gros machos" de D.Bussereau et J.P Raffarin

De son côté Ségolène Royal, la candidate du PS, s'est "lâché" hier en accusant Dominique Bussereau et Jean-Pierre Raffarin d'être des "gros machos" ayant sacrifié la candidate de l'UMP dès le 1er tour pour faire battre Ségolène Royal. Elle témoigne son soutien à Sally Chadjaa, la candidate UMP au 1er tour, en la qualifiant de femme courageuse. Retrouvez dans la vidéo, la réaction de Ségolène Royal. Dans un meeting tenu mercredi soir, elle s'est dit par ailleurs "meurtrie" par le tweet de soutien à Olivier Falorni envoyé par Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande.

Dernier jour de campagne à La Rochelle
Dernier jour de campagne à La Rochelle (1)
Dernier jour de campagne à La Rochelle (2)

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus