• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Elèves et professeurs en colère en Haute-Vienne

La carte des formations pour la rentrée 2012 a déclenché deux manifestations à Saint-Léonard et Limoges

Par Christian BELINGARD

video title

video title

Saint-Léonard: réaction d'un prof de Français

Olivier Clavaud, professeur de Français 1ère L du Lycée Bernard Palissy - Saint-Léonard-de-Noblat (87) réagit à l'annonce du transfert possible de la filière littéraire à la rentrée 2012.

Ce document a tout juste été communiqué aux syndicats d'enseignants et aux élus régionaux. A Saint-Léonard-de-Noblat, en Haute-Vienne, une première manifestation s'est déroulée vendredi matin.

Ce mouvement avait pour but de dénoncer le transfert possible de la filière littéraire de Saint-Léonard à Limoges, à la rentrée prochaine. D'autre part, une manifestation s'est déroulée en début de journée à l'initiative d'éléves et d'enseignants du lycée du Mas-Jambost à Limoges menacé de fermeture en 2012. Autre point noir: l'établissement régional d'enseignement adapté de Meymac en Corrèze qui pourrait lui aussi fermer en 2013. Le conseil régional du Limousin a réagi vivement en début de semaine en demandant un moratoire sur les suppressions de postes prévues. Dans une lettre ouverte à Luc Châtel, Jean-Paul Denanot juge "innaceptable d'être destinataire de "propositions" déjà arrêtées et qui font fi des grandes orientations que nous avions signées" précise le communiqué du président de région. 278 postes d'enseignants doivent être supprimés en septembre pour la seule académie de Limoges.

Jean-Paul Denanot sera l'invité du journal de France 3 Limousin ce soir à 19h

Sur le même sujet

Didier Bily, champion de France de 50 m handisport

Les + Lus