François Hollande pour un débat sur l'euthanasie

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Le candidat à la primaire socialiste, était en déplacement hier à Villeneuve-sur-Lot dans le Lot-et-Garonne.

Par Hélène Chauwin avec l'AFP

video title

Villeneuve-sur-lot : François Hollande serein

Après son escapade girondine, François Hollande a pris la direction du Lot et Garonne.Le candidat aux primaires socialistes a visité une société qui fabrique des utilitaires électriques, aux côtés notamment du président de la Région, Alain Rousset.

François Hollande estime qu'il faut mettre en place des " règles extrêmement précises pour la fin de vie ".  Le favori de la primaire socialiste a estimé qu'après " le consentement de la personne " et " l'acceptation par la famille ", " la concertation préalable d'une communauté médicale " était nécessaire.

 " Il ne peut être rien décidé sans une communauté médicale " qui doit même " être la seule à pouvoir décider ", a-t-il insisté. " La loi Leonetti (de 2005 sur les droits des malades et la fin de vie) a été un progrès et elle a permis de faire évoluer un certain nombre d'esprits et même de règles ", a ajouté M. Hollande. " Tout cela fera l'objet de débats, de discussions, pour que rien ne soit annoncé qui ne puisse être accepté et que
rien ne soit non plus écarté. " a-t-il précisé.

En août dernier, l'auteur de cette loi, le ministre des Affaires européennes Jean Leonetti avait proposé d'organiser un grand débat public sur le thème après la prochaine élection présidentielle.

Selon un sondage Harris Interactive publié quelques jours plus tard, plus de neuf Français sur dix (92%) se déclaraient favorables à ce que la loi autorise l'euthanasie active pour les patients atteints de maladies incurables.

Sur le même sujet

Les + Lus