• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gagner à Lyon

Diabaté inscrit le 1er but bordelais
Diabaté inscrit le 1er but bordelais

Une victoire à Lyon samedi apporterait de la sérennité aux girondins. Ils ont dernièrement enfin montré du potentiel.

Par A.A.

video title

Football : avant Lyon-Bordeaux

Pour la 7ème journée de Ligue 1, Bordeaux se déplace à Lyon samedi. Les girondins sont 13èmes avec un seul match gagné et 7 points au compteur.


Bordeaux joue à Lyon samedi à 19h pour la 7ème journée de la Ligue 1. Après une défaite in extremis 3-2 contre Toulouse et un nul décroché chez les tenants du titre lilois, l'entraineur Francis Gillot pense que l'équipe est sur la bonne voie, même s'il reste du travail.






"L'espoir est né"

"Nous ne sommes pas euphoriques après ce match contre Lille, d’autant plus que nous n’avons pas gagné" explique Francis Gillot en conférence de presse. "Nous travaillons. Nous connaissons la difficulté de la situation en espérant des jours meilleurs. De toute façon, ce que nous avons fait n’est pas encore suffisant pour gagner les matches."

L'entraineur des girondins reconnait qu'il y a "encore beaucoup de travail à faire" pour retrouver un bon niveau. Cependant l'espoir est né avec les deux derniers matchs : "nous sentons que défensivement, nous avons un bloc qui commence à prendre forme. Nous avons un tout petit peu plus de certitudes, même s’il faut se méfier de cela dans le football. Offensivement, j’aimerais qu’il y ait plus de buteurs. Nous avons la chance d’avoir Cheick qui met des buts depuis 2 matches. J’aimerais que nous soyons plus efficaces autour de lui. Nous allons travailler dans ce sens-là."

A Lyon, les bordelais pourront compter sur le retour de leur gardien Carrasso, suspendu après le match contre Toulouse. Ils ont aussi une carte à jouer : Hugo LLoris, le redoutable gardien lyonnais ne jouera pas samedi, suspendu à son tour.

Tout dépend des joueurs

 Francis Gillot a essayé de nombreuses combinaisons d'équipe sans encore avoir trouvé la bonne. "Si les 11 joueurs que je mets à un moment, me donnent satisfaction, évidemment je laisserai les mêmes" se justifie t-il. "J’aimerais bien me stabiliser, gagner des matchs avec les 11 mêmes et partir avec une ossature. Malheureusement, nous sommes encore en train de chercher la meilleure formule. J’attends des signes de leur part pour me montrer qu’ils sont indispensables à l’équipe. Tout dépend d’eux. S’ils me montrent des choses intéressantes, évidemment je les laisserai. Cheick m’a montré des choses intéressantes contre Toulouse, il a joué le match suivant. Tout dépend d’eux."

Bordeaux pointe pour l'instant à la 13ème place de la Ligue 1 avec seulement une victoire en sept matchs.

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus