Groupe Picoty-Lac de Vassivière réduit l'écart

© Solidaire du Chocolat
© Solidaire du Chocolat

Après son arrêt forcé mercredi 14, Picoty-Lac de Vassivière grignote son retard.

Par Marie-France MANY

Ils sont, parait-il, "à fond, à bloc, au taquet", selon le communiqué du jour. Jacques Fournier et Jean-Christophe Caso grignotent le retard pris en raison d'une avarie et d'un arrête forcé en Espagne.

En 24h ils ont repris 50 milles -80km- sur les leaders, alors qu'ils avaient 180 milles de retard. Et les conditions météo pourraient être favorables au bateau aux couleurs du Limousin, au 5ème jour de la Solidaire du Chocolat qui les emmène au Mexique.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus