• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Journée mondiale de lutte contre le sida

Un premier décembre à l'objectif zéro : zéro infection, zéro discrimination, zéro décès

Par JS avec AFP

video title

video title

Pau : dépistage du VIH

La Journée mondiale de lutte contre le virus du sida a lieu jeudi 1er déc. L'occasion de rappeller qu'en France l'épidémie reste très active avec plus de 6000 nouveaux cas chaque année. Il faut donc continuer à se faire dépister d'autant qu'un test rapide (30 minutes) doit être généralisé.

34 millions de personnes vivent aujourd'hui avec le VIH dans le monde (dont plus de 2 millions d'enfants). Comme chaque année, le 1er décembre sera consacré à la prévention contre cette maladie et à l’information sur la recherche.


En France, les chifres de contamination sont constants depuis plusieurs années : autour des 6700 nouveaux cas de séropositivité par an.

Selon les données fournies par sida-info-service , 1520 000 personnes en 2009 vivaient avec le VIH dont 50 000 sans le savoir.


Le nombre des nouvelles contaminations par VIH ne recule pas depuis quelques années, avec une estimation élargie à 7.000 cas par an en France "ce qui pour une pathologie aussi grave reste énorme", a souligné Mme Semaille, de l'Institut de veille sanitaire (Invs)


Parmi les personnes ayant découvert leur séropositivité en 2010, on estime que 57% ont été contaminées lors de rapports hétérosexuels, 40% lors de rapports entre hommes et 1% par usage de drogues injectables.

L'Aquitaine reste très concernée par le fléau, classée en 2009 au 3ème rang des régions françaises les plus touchées. 200 nouveaux cas y ont été détectés en 2010.


Près de neuf Français sur dix (87%) estiment que le prochain gouvernement devra assurer à tous les séropositifs un traitement , selon un sondage CSA pour l'association Aides, Libération et France Inter, publié à l'occasion de la journée mondiale contre le sida jeudi.


Sachant que des études scientifiques ont démontré qu'en garantissant un traitement à tous les porteurs du virus sida, il est possible de mettre fin à l'épidémie en 30 ans , 87% des Français jugent que cela doit être une priorité de santé publique pour le prochain gouvernement.

Un des axes prioritaire pour limiter l'infection reste le dépistage, de plus en plus rapide et accessible. Après des années de recherche, le dépistage communautaire à résultat rapide, aussi appelé TROD pour test rapide d'orientation diagnostique, offre enfin la possibilité de se faire dépister en milieu hospitalier ou par un militant d’association de lutte contre le VIH et d'obtenir un premier résultat de sa sérologie du VIH en moins de trente minutes.


Ces tests imposent en revanche d’attendre un délai de trois mois après le rapport supposé contaminant pour les effectuer alors que les tests traditionnels peuvent être réalisés dès 6 semaines. Mais les professionnels constatent qu’un grand nombre de personne ne vient jamais chercher le résultat tandis qu’un test rapide permet d’obtenir une réponse immédiate.


Ce jeudi, l’association AIDES proposera ce test TROD sur plusieurs sites en France comme à   Bordeaux dès 11h30 au centre LGBT Le Girofard puis, à 14h au local AIDES de la ville.

>> Information des Nations Unies sur la journée Mondiale de Lutte contre le Sida


>> Actions AIDES pour la journée Mondiale de Lutte contre le Sida

Sur le même sujet

La prévention Citoyenne en Dordogne

Les + Lus