L'air de Brive pollué

Limair lance une "procédure d'information et de recommandation"

Par François Clapeau

L’organisme chargé de surveiller la qualité de l'air en Limousin annonce que la pollution atmosphérique a dépassé un seuil à Brive. Il concerne les particules en suspension : elles ont atteint une concentration de 50 microgrammes par mètre cube.

Cette concentration moyenne sur 24 heures se situe cependant en dessous du seuil de la procédure d'alerte qui est de 80 microgrammes par mètre cube.

Mais des personnes sensibles peuvent présenter des irritations oculaires, nasales, ou respiratoires. Il s’agit des enfants, des personnes âgées, des personnes asthmatiques, allergiques, déficientes respiratoires chroniques, ou qui souffrent d’insuffisance cardiaque.

L’arrivée de la pluie en Corrèze devrait limiter les concentrations de particules en suspension.

Sur le même sujet

Les + Lus