L'hommage à Izis de Reporters sans frontières

Le nouvel album de l'association présente 100 clichés du photographe qui a son musée à Ambazac.

Par Marie-France MANY

"Izis, 100 photos pour la liberté de la presse". C'est l'album 2011 mis en vente depuis ce jeudi par Reporters sans frontières. L'intégralité des recettes est reversée à l'association qui a voulu rendre hommage à l'un des plus grands photographes humanistes de sa génération.

Dans le livre sont regroupés des clichés inédits et quelques unes des photos les plus emblématiques de l'artiste, des photos que l'ont peut voir dans l'exposition permanente du musée ouvert à Ambazac, en Haute-Vienne, en avril 2011.

Né Israël Biderman dans une Lituanie sous domination russe, Izis  a émigré à Paris en 1930 pour fuir les persécutions antisémite, puis s'est réfugié à Ambazac en 1940 où il est entré dans la Résistance. Izis est mort en 1980, après être revenu à 2 reprises dans le bourg qui l'avait accueilli pendant 4 ans.

Et c'est là que son fils Manuel  a souhaité que soient réunies les oeuvres de son père parce qu'il "devait la vie à Ambazac et ses habitants" qui l'ont caché.

Sur le même sujet

Les + Lus