• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L'INA lance un appel aux vidéastes amateurs

Coup d'envoi d'une grande collecte qui va débuter en région Aquitaine.

Par Régions

L'objectif de cette opération appelée "Ina, mémoires partagées" lancée aujourd'hui à Bordeaux par le PDG de l'INA, Mathieu Gallet, est de permettre de dénicher les trésors audiovisuels insoupçonnés jusqu'alors enfouis dans les archives personnelles des Français.


Pour Mathieu Gallet, à l'origine de cette initiative, l'objectif est que ces "images d'amateurs", viennent enrichir le fond professionnel des images animées que possède l'Ina. "L'Ina n'est pas un coffre-fort numérique sur lequel on est assis et dont on ne fait rien, nous devons être là pour faire partager ces images, les faire vivre, les remettre dans leur contexte et les diffuser"

L'INA lance un appel aux vidéastes amateurs

Interview de Matthieu Gallet, PDG de l'INA par france3aquitaine

Les équipes de l’Ina, fortes de leur expérience et de leur savoir-faire, sélectionneront les images offrant le plus grand intérêt patrimonial afin de distinguer celles qui mériteront d’être restituées en consultation libre sur le site grand public ina.fr.

Différentes thématiques ont été choisies afin de permettre aux contributeurs de juger de la valeur patrimonial des images qu’ils apporteront à la collecte :
L’économie régionale (viticulture, agriculture et vie rurale,
pêche, industrie aéronautique et spatiale…)
-  Les mutations de la ville et des paysages (témoignages de villages, de quartiers ou de paysages profondément transformés depuis, construction de nouveaux ensembles
urbains…)
Le tourisme (plages et stations balnéaires, surf, sports de montagne, tourisme vert…)
Les fêtes populaires (fêtes locales (ferias de Dax et Bayonne, mais aussi festivités nationales en Aquitaine, bals du 14 juillet…)
La politique (visite d’une personnalité politique « sur le terrain », grandes manifestations,
mouvements sociaux…)
Les grands événements historiques et les célébrations (Libération, Mai 1968, bicentenaire de la révolution, etc.)

Contribution, la marche à suivre :

L'INA lance un appel aux vidéastes amateurs (1)

MEMOIRES PARTAGÉES par ina

Cet appel à contribution concerne tous les particuliers, les associations ainsi que les entreprises qui souhaiteraient y participer. Toutes les images sont potentiellement concernées, quelles que soient leur époque ou leur support d’origine (film, Super 8, cassette VHS etc.).

Rendez-vous sur le site ina.fr/memoires-partagees et :


1. JE CHOISIS dans mes archives les films
et vidéos que je souhaite partager Avec Mémoires Partagées, l'Ina propose de faire entrer les documents des contributeurs dans la mémoire collective. Ils doivent choisir parmi leurs souvenirs les vidéos qui témoignent d’une époque, d’un événement de notre histoire…

2. JE CONTRIBUE en envoyant mes documents bruts (films super 8, cassettes VHS) ou mes fichiers déjà numérisés S’il s’agit de partager des films et des cassettes vidéo,  Forever  aidera les participants à les numériser et leur fera bénéficier d’une réduction de 30%. S’il s’agit de fichiers au format numérique, les vidéos se déposent directement sur la plateforme Dailymotion dont une page est
dédiée à l’opération.

3. JE PARTAGE. Les meilleurs témoignages patrimoniaux seront mis en ligne sur ina.fr. Les films seront visionnés par les experts de l’Ina. Ceux qui présenteront une valeur patrimoniale seront diffusés sur le site ina.fr à partir du mois de décembre et entreront dans la mémoire collective.

Les documents audiovisuels sélectionnés feront partie intégrante du patrimoine audiovisuel français et seront consultables par tous sur ina.fr ainsi que sur la chaine Ina Mémoires partagées éditée par l’Ina sur Dailymotion.

Sur le même sujet

Blocage de la zone commerciale à Lescar par les "gilets jaunes"

Les + Lus