La chambre des comptes condamnée à Limoges

Les présidents régionaux ont rendez-vous demain jeudi pour en savoir plus sur les suppressions programmées.

Par Christian BELINGARD

Un pas de plus vers la suppression de la chambre régionale des comptes a été  franchie jeudi 8 décembre. Le conseil constitutionnel a rejeté la demande des sénateurs de surseoir à cette décision et a validé le projet de réforme qui prévoit de conserver 20 chambres sur 26 et 14 seulement en France métropolitaine.

Celle de Limoges, plus petite de France avec celle de Corse devrait donc être fermée.

Cette réforme découle d'un amendement à l'Assemblée nationale.métropole. Le syndicat des juridictions financières a réagi lundi 12 décembre dans un communiqué.

Le SJF estime que la réforme "porte atteinte à la qualité du contrôle financier local et partant au bon fonctionnement de la démocratie locale". En outre les personnels des chambres qui vont disparaître n'ont pas  eu connaissance des mesures d'accompagnement. Le syndicat a demandé a être reçu par le premier ministre et par le Premier président de la cour des comptes Didier Migaud que doivent rencontrer les présidents régionaux.

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus