• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La juge Prévost-Desprez entendue cet après-midi

© AFP / Fred Dufour
© AFP / Fred Dufour

La juge de Nanterre de l'affaire Bettencourt a été convoquée à Bordeaux ce mardi après-midi

Par KJ / JS

La convoquation à Bordeaux par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil d'Isabelle Prévost-Desprez, elle-même juge de l'affaire Bettencourt,  était prévue la semaine dernière mais ce rendez-vous avait été reporté.

Dans  l'ouvrage intitulé "Sarko m'a tué", elle révèle avoir eu vent de versements d'argent de l'héritière de L'Oréal à Nicolas Sarkozy. Elle a en conséquence été provisoirement dessaisie du dossier Mediator par sa hiérarchie pour préserver les justiciables de cette autre affaire. Concernant l'affaire Bettencourt, les témoins qu'elle cite ont démenti ces allégations.

Par ailleurs, l'ex-comptable Claire Thibout avait affirmé qu'elle préparait des enveloppes d'argent en espèces que les Bettencourt remettaient à des personnalités politiques, mais avait précisé n'avoir jamais assisté à de telles remises d'espèces. C'est à la suite de ses déclarations qu'avait été mis en cause l'ex-ministre du Travail Eric Woerth, ex-trésorier de l'UMP, dans l'affaire Bettencourt.

Claire Thibout, qui est visée par plusieurs volets du volumineux dossier instruit à Bordeaux, n'a pas été mise en examen. Elle a été entendue à Bordeaux mercredi 14 septembre.
 

Sur le même sujet

Des milliers personnes dans la rue pour défendre les Ikastolas au pays basque

Les + Lus