La révolution... d' Eymoutiers à Peyrelevade

Refusées par Eymoutiers, les nuits du 04 août auront finalement lieu à Peyrelevade. Colère des organisateurs.

Par Louis Roussel

Ils devaient célébrer la révolution française à Eymoutiers, puis devant le refus de la municipalité d'accueillir leur commémoration de l'abolition des privilèges, ils ont finalement trouvé refuge à Peyrelevade en Corrèze. Pour autant, pas question de se laisser bouter ainsi hors de la Haute-Vienne. Ce jeudi les participants aux fêtes du 04 août ont quand même voulu se faire entendre à Eymoutiers. Quelques dizaines de personnes ont donc profité de la brocante organisée ce jeudi dans la commune haut-viennoise pour signifier leur mécontentement. Pour les organisateurs de ce "Happening", les raisons invoquées par la municipalité ne sont pas convaincantes. Cette dernière avait en effet avancé que "le dossier n'était pas conforme aux exigences habituelles pour ce type de manifestation en termes de sécurité". Pour l'association des nuits du 04 août, la raison se trouve ailleurs. Peut-être la crainte de voir la commune servir de support aux appels relayés sur internet évoquant une "nouvelle place Tahrir en zone rurale" et d'entendre crier "Dégage !" à tout ce qui entend gouverner.

Sur le même sujet

Les + Lus