Le bayonnais Yoann Huget ne jouera pas le Mondial

© France 3
© France 3

Exclu pour manquement au règlement antidopage du groupe XV de France en préparation, l'ailier préfère se retirer.

Par Hélène Chauwin avec l'AFP

video title

Yoann Huget ne sera pas au Mondial

Le bayonnais Yohann Huget ne participera pas à la Coupe du Monde en septembre prochain en Nouvelle-Zélande. Il est sanctionné pour avoir manqué trois contrôles anti-dopage. Le joueur prend acte et assume ses erreurs.

Yoann Huguet était marqué, ce matin, lors du point presse, à Marcoussis. Le président de la Fédération française de rugby, Pierre Camou a annoncé la mauvaise nouvelle.  La FFR a été informée d'un "constat d'infraction présumée". "Il s'agit d'un problème de règlement, en aucun cas d'un problème de substance".

"Yoann Huget  fait l'objet de trois avertissements pour manquement à l'obligation de localisation", a déclaré M. Camou.

L'obligation de localisation

Cette obligation est précise : les athlètes doivent fournir leur agenda des trois mois à venir afin de pouvoir être trouvés en cas de contrôles antidopage inopinés. Il existe plusieurs types d'infraction, de la non-transmission jusqu'à l'absence du sportif lors d'un contrôle inopiné.

Une négligence

Yoann Huget s'en est expliqué : "Il y a eu deux absences sur lesquelles j'ai été contrôlé et je n'étais pas présent. La première parce que j'avais mal rempli la localisation. Une négligence de ma part, un manque de renseignements nécessaires", a expliqué le joueur. "La deuxième, c'est parce que j'étais avec l'équipe de France à la veille de France-Galles(le 19 mars pendant le Tournoi des six nations, NDLR). La troisième pour une séance photo pour laquelle j'ai été prévenu à la dernière minute. Pour ces raisons-là, je fais l'objet d'une suspension qui prendra effet après la réunion de la commission le 17 août", a détaillé l'ailier de Bayonne.

Ne pas mettre le groupe en difficulté

Or,  le règlement de la Coupe du monde prévoit qu'un joueur ne peut être remplacé pendant la compétition qu'en cas de blessure. L'ailier bayonnais ne veut  pas prendre de risque.

"La sanction que j'encours est de trois mois minimum jusqu'à 18 mois (deux ans en fait, NDLR). Je préfère quitter le groupe maintenant que le quitter en pleine Coupe du monde et le mettre en difficulté, sachant que je ne pourrais pas être remplacé", a-t-il détaillé.

Un gros coup dur

"On tombe un petit peu des nues. C'est vraiment un gros coup dur pour Yoann et pour l'ensemble du groupe", a réagi l'entraîneur du XV de France Marc Lièvremont, qui a précisé qu'il ne comptait pas convoquer de joueur supplémentaire pour remplacer Huget. 

Un joueur sain

"Il a décidé de quitter le groupe en anticipant ce qui pouvait se passer. C'est quelque chose de très courageux de sa part, on ne peut que le soutenir. C'est un  problème administratif qui l'a amené dans cette situation. C'est d'autant plus dur pour lui que c'est un joueur sain", a pour sa part déclaré le capitaine Thierry Dusautoir.

A 24 ans, Yoann Huget  a honoré sa première sélection le 20 novembre 2010 contre l'Argentine.  Il a été retenu 6 fois depuis en équipe de France.

Le Mondial se déroulera du 9 septembre au 23 octobre en Nouvelle Zélande.  
 

Le soutien de son club, Bayonne

Les dirigeants de l'Aviron ont assurer soutenir "totalement" leur ailier "dans cette épreuve".

 "La raison de cette mise à l'écart est uniquement liée à un manquement technique" à la procédure de contrôle de l'Agence française de lutte contre le dopage" a déclaré l'encadrement bayonnais. Il accorde "toute sa confiance aux instances fédérales qui auditionneront le joueur le 17 août".

"Nous espérons que la commission (juridique de la FFR) saura prendre en compte la nature et les circonstances des faits qui lui sont reprochés", poursuivent les responsables bayonnais. A leurs yeux, cette décision "constitue une immense déception pour le joueur, l'homme, le XV de France et son club".

Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus