• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le conducteur du camion fou en examen

Les policiers avaient ouvert le feu à six reprises sur un camion espagnol mercredi au terme d'une course-poursuite

Par SB / JS / AFP

video title

video title

Bordeaux :camion fou stoppé par des tirs policiers

Un camion fou, pris en chasse par la police, a été stoppé après plusieurs coups de feu dans les pneus sur la rocade à Bordeaux. Deux policiers et le chauffeur espagnol sont blessés.

Il est 11h30 mercredi lorsqu'un poids lourd de 38 tonnes attire l'attention de la CRS autoroutière sur la rocade bordelaise à hauteur de Bouliac dans le sens intérieur Paris Bayonne. Il zigzaguait dangereusement entre les deux files.

Le conducteur refuse alors de s'arrêter sur ordre de la police qui entame alors une course poursuite qui va durer sur 12 km. Alors qu'un bouchon de police bloque la circulation, les  agents décident de tirer six balles de 9 mm  : quatre dans les pneus et deux dans le moteur.


Le poids lourd transportant des pommes de terre, finit alors sa course sur un camion de CRS entre les sorties 15 (échangeur vers Arcachon et Bayonne) et 14 (Pessac). Deux policiers ont été blessés. Dépéché sur place, le Samu constate que le conducteur, un espagnol de 63 ans originaire d'Oropesa del Mar près de Valence, a été victime d'un malaise hypoglycémique sérieux.

Le conducteur mis en examen

II a été placé en garde à vue au CHU de Bordeaux. Les premières analyses n'ont révélé aucune présence d'alcool ni de stupéfiant.

Jeudi soir, "le juge d'instruction s'est déplacé à l'hôpital afin de procéder à la mise en examen. L'intéressé a été placé sous contrôle judiciaire, comportant notamment l'interdiction de conduire tout véhicule", a indiqué dans un communiqué le parquet de Bordeaux qui a ouvert une information judiciaire pour refus d'obtempérer aggravé par la mise en danger d'autrui et violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Rocade bloquée

Selon la préfecture de la Gironde, le camion avait entre-temps heurté plusieurs véhicules, sans faire de victime. Selon la CRS, l'incident aurait pu avoir des conséquences dramatiques étant donnée la densité du trafic sur la rocade à cette heure là. La circulation sur la rocade a été coupée dans le sens intérieur et n'a pu reprendre que vers 16h.

Sur le même sujet

Abatoir de Confolens

Les + Lus