Le preneur d'otage écroué

Publié le Mis à jour le
Écrit par J.S / A.H avec AFP

Mamadou Berthe a pris en otage l'épouse du préfet de l'Orne en gare de Bordeaux merdredi soir

video title

video title

Bordeaux : prise d'otage à la gare St Jean

Le TER La Rochelle-Toulouse a été le cadre d'une prise d'otages hier. Un jeune malien de 25 ans, armé de deux sabres japonais, a retenu une passagère durant deux heures. Le GIPN a donné l'assaut en fin de journée et a pu maîtriser le forcené.

Ce malien de 25 ans a été mis en examen  notamment pour "séquestration non suivie de libération volontaire avant le septième jour accompli", passible de 20 ans de réclusion criminelle. Il a été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Gradignan.



Selon Claude Laplaud, procureur de la République de Bordeaux, le suspect a reconnu les faits lors de sa garde à vue dans les locaux de la police judiciaire, les "revendiquant même haut et fort".

Déjà condamné à deux reprises à de la prison ferme, Mamadou Berthe est considéré comme violent et dangereux, atteint de schizophrénie, grave psychose mentale.



Les Faits

Le jeune homme a tenté de prendre en otage mercredi en fin d'après-midi des passagers de train, en provenance de la Rochelle et à destination de Toulouse. En gare de Bordeaux, une quinzaine de personnes ont cependant réussi à descendre. Pendant environ deux heures, il a toutefois retenu Céline Maréchaud, épouse du préfet de l'Orne, armé de "deux lames japonaises" avant d'être maîtrisé par les hommes du GIPN.



Vers 21H25, profitant d'un instant de relâchement, l'individu a été intercepté et désarmé et la victime libérée, a précisé le préfet Patrick Stefanini, qui a rendu hommage à la "très grande maîtrise de soi" de l'otage Céline Maréchaux, épouse du préfet Bertrand Maréchaux et par ailleurs cadre de la SNCF.

L'otage est sortie du train en apparence assez détendue. Elle a été aussitôt prise en charge par le SAMU, mais semblait aller bien. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme demande la révision d'une condamnation. Il était sorti de prison il y a une semaine, et souffre de "problèmes psychiques", selon le procureur Claude Laplaud.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité