• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les gardes de nuit des médecins menacées

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

L'agence régionale de santé envisage de supprimer les permanences de minuit à 8h. SOS médecins se mobilise.

Par Hélène Chauwin

video title

Aquitaine : les gardes de nuit menacées

L' Agence Régionale de Santé d'Aquitaine (ARS) et le conseil de l'Ordre des Médecins, envisageraient pour la rentrée, une suppression de la permanence de soins de (minuit à 8h00 sur l'ensemble de l'Aquitaine. Une pétition a été lancée. A Bordeaux, SOS médecins se mobilise.

La mesure vaudrait pour toute l'Aquitaine dès la rentrée : plus de médecin de garde la nuit dite "profonde". Les appels seraient renvoyés vers un médecin régulateur. L'Agence régionale de santé estime que le nombre d'actes la nuit est insuffisant pour maintenir le dispositif actuel.

Sur la Communauté Urbaine de Bordeaux, c'est SOS Médecins qui assure les gardes de nuit. L'association  dénonce une mesure d'économie strictement comptable qui risque de surcharger un peu plus les urgences. Chaque nuit, ces praticiens effectuent une centaine d'actes.

Autre inquiétude, son standard serait lui aussi menacé au profit du 15.

De son côté, l'ARS précise que, sur la communauté urbaine de Bordeaux, qui compte 750 000 habitants, il ne serait pas question de supprimer les gardes de nuit.

  SOS Médecins a lancé une pétition en ligne.  Elle a recueilli près de 1900 signatures en 15 jours.

Sur le même sujet

L'avenir de l'aéroport de Bassillac

Les + Lus