Les motards ont montré leur colère

Une opération escargot de grande ampleur a été menée samedi 18 juin dans les rues de Limoges et sur l'autoroute.

video title

Les motards en colère

Un millier de motards ont fait entendre leur colère à Limoges samedi 18 juin. Un mouvement national pour réclamer une autre politique de sécurité routière et dénoncer les mesures décidées récemment, notamment la suppression des panneaux avertisseurs de radars.

Un millier de motards et quelques autres usagers de la route manifestant à Limoges, c'était inédit. La FFMC, la Fédération française des motards en colère dénonçait ici comme dans tout le pays  les propositions faites par le comité interministériel de la sécurité routière.

Les motards avaient appelé tous les usagers de la route à les rejoindre pour dénoncer ce qu'ils appellent la "sécurité rentière". Ils sont particulièrement remontés contre les "politiques au radar", l'interdiction projetée des avertisseurs de radars et la suppression des panneaux qui les annoncent. Sur les 18 mesures préconisées par le comité, et qu'ils ont soigneusement épluchées, les motards en approuvent 3 seulement, qui sont du domaine de la prévention et non de la répression.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière moto