• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : gain de cause pour 88 salariés

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

88 salariés de Valéo ont poursuivi leur employeur, s'estimant lésés par le calcul de leurs primes d'ancienneté.

Par Marie-France MANY

Le conseil des prud'hommes de Limoges a rendu sa décision 2 mois après l'audience : Valéo est condamné à payer le rattrapage des primes d'ancienneté sur la période allant de 2007 à 2010, soit plus de 90 000 euros.

Les salariés concernés ont évalué leurs pertes entre 400 et 1600 euros selon leur ancienneté.Les sommes qui doivent leur être versées varient selon les cas. 

Valéo est également condamné à payer 100 euros de dommages et intérêt par personne.

L'équipementier automobile dispose d'un mois pour faire appel.

Sur le même sujet

Le west coast swing

Les + Lus