• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges: les élèves kiné protestent encore

© France3 Limousin
© France3 Limousin

Ils craignent toujours de ne pas être rémunérés en décembre

Par Marie-France MANY/CB

video title

Budget restreint pour les élèves kinés

Colère des élèves du centre de reconverstion professionnel de Limoges et Aixe sur Vienne. Ils sont mal -voyants pour la plupart et viennent d'apprendre qu'ils risquent de ne plus être rémunérés pendant leur formation.

Des restrictions budgétaires annoncées au niveau national inquiètent les élèves du centre de reconversion professionnel de Limoges et Aixe sur Vienne, essentiellement des personnes mal voyantes.

En tant que travailleurs handicapés en reconversion, les élèves-kinés ont signé avec l'Etat un contrat qui leur garantit une rémunération durant leur formation. Sans elle, ils n'auraient pas forcément pu s'engager dans cette voie. L'Etat va finalement ajouter une enveloppe de 165 000 euros, selon France Bleu Limousin. Mais les élèves-kinés n'avaient pas eu connaissance de cette nouvelle et ils ont de nouveau manifesté mercredi 16 novembre notamment devant l'hôtel de ville en bloquant le carrefour.

Le centre de Limoges

A Limoges, 65 élèves du centre de reconversion professionnelle sont concernés. Le centre se flatte d'un taux de réussite de 100% au diplôme d'Etat et 100% de réinsertion professionnelle.

Sur le même sujet

Championnat de France de sauvetage côtier

Les + Lus