Manifestation de soutien à Daniel Derguy

L'homme fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne, examiné le 27 juillet prochain.

Par C. Roland (avec l'AFP)

Environ 700 personnes, selon la police, plus d'un millier, selon les organisateurs, ont manifesté hier après-midi à Bayonne leur soutien à Daniel Derguy, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen (MAE) à la demande de l'Espagne. Mercredi il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire avant l'examen le 27 juillet prochain du MAE.

Des membres du comité de soutien de M. Derguy, soupçonné de faits de terrorisme en lien avec l'ETA, des élus abertzale, des représentants des comités de soutien et des familles de prisonniers basques brandissaient des banderoles "résolution du conflit politique maintenant", "reconnaissance du pays basque", "arrêt de la répression" et "retour des prisonniers".

Si la justice française venait à valider ce MAE, Daniel Derguy serait le premier Français remis à l'Espagne dans le cadre d'un tel mandat. Egalement visée par un tel mandat, la militante basque Aurore Martin, 32 ans, est toujours dans la nature après l'échec de son arrestation par la police à Bayonne le 21 juin. Elle n'était pas présente à la manifestation.

Sur le même sujet

Les + Lus