Marine, la flamme d'une soudeuse

Marine, élève au Lycée Professionnel Léonard de Vinci est sélectionnée aux Olympiades des métiers en soudure...

Par Isabelle Becuywe

Elle est la seule fille dans cet univers masculin. Suivez son parcours.

Un documentaire réalisé par Michel Carrière.

Une coproduction France Television/Les Productions Anamorphose


La métallurgie fait partie de l’histoire familiale, son grand-père était forgeron, mais Marine n’envisageait pas dans faire son Métier. C’était plus un savoir faire qu’elle prenait plaisir à pratiquer avec ses copains pour fabriquer ou remettre en état leurs buggys. Puis un jour, elle s'inscrit au Lycée professionnel pour y suivre en une formation alternance.  Et tous les jours pendant 8 h, Marine ne pose son chalumeau que le temps de déplacer avec un palan ses pièces sur l’établi. Mais, ses rencontres, avec ses collègues à l’usine, au lycée pour préparer la compétition des Olympiades,  lui donnent l’envie de partager le plaisir qu’elle prend à développer ses compétences.

A Calgary, Marine n’a pas eu de médaille, mais plus qu’une médaille son parcours, son enthousiasme, les compétences et les capacités à transmettre dont elle a fait preuve lui ont ouvert, malgré son âge, les portes de l’Institut de soudure pour devenir formatrice.

Cette aventure de Marine avec la soudure, qui ne fait que commencer, a été l’occasion pour son Grand-père de remettre pour elle ses fers aux feux et dans sa forge rester silencieuse pendant plus de 25 ans de le lui transmettre le flambeau de l’héritage familial.

Sur le même sujet

Les + Lus