Mont-de Marsan en Top 14, Dantin aux commandes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin

Le Stade Montois a gagné contre la Sectoise Paloise 29 à 20. Retour en Top 14, accompagné d'un nouveau coach.

video title

video title

Réaction du montois Baptiste Chedal-Bornu

Il réagit à chaud juste après la victoire de Mont-de-Marsan face à Pau. Le Stade Montois qui accède donc au Top 14.

Les Landais remportent une rencontre très disputée devant 23.000 spectateurs, un record pour une finale d'accession. Le Stade Montois renoue avec l'élite qu'il a quittée il y a trois ans. Une victoire méritée que va devoir consolider Marc Dantin, l'entraîneur des avants de Périgueux, relégué de Pro D2 en Fédérale 1.

Le premier quart d'heure est palois. Julien Fumat marque le premier essai (7e). La Section Paloise profite de la qualité de son jeu. Elle commet peu de fautes. Mais Mont-de-Marsan réagit. Martin Jagr relance son équipe et aplatit en coin. (25e). Les Landais retrouvent l'envie. Ils mènent logiquement 16 à 10 à la mi-temps.

Dès la reprise, Jagr toujours lui inscrit un deuxième essai après une course folle dès 70 mètres. La Section Paloise revient dans le jeu. Darrieu aplatit du bout des doigts. Essai validé après un arbitrage vidéo.

Un sursaut qui ne suffira pas. Mont-de-Marsan l'emporte et offre à son entraîneur Marc Dal Maso le meilleur cadeau de départ : une place en Top 14.

Le nouvel entraineur Marc Dantin, qui occupait un poste de manageur à Périgueux, a été désigné entraîneur des avants en remplacement de Marc Dal Maso, désireux de quitter le club landais après cinq années. Il rejoindra ainsi l'encadrement du Stade Montois avec Stéphane Prosper (lignes arrière), Patrick Milhet (préparateur physique) et Raphaël Steyer (analyste video). 

Agé de 41 ans, Marc Dantin, qui a dirigé les avants de Périgueux pendant deux saisons et avait fait monter le club en Pro D2, avait prolongé son contrat en novembre dernier.