• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Noyades à Bordeaux : la préfecture passe à l'action

© France TV
© France TV

La préfecture de la Gironde lance un plan d'action suite aux noyades de cinq jeunes étudiants dans la Garonne

Par S.B

Cinq mesures seront testées pendant six mois afin de lutter contre l'hyper-alcoolisation des jeunes. En 10 mois, cinq jeunes hommes ont été retrouvés morts dans la Garonne après une soirée trop arrosée dans Bordeaux.

Le plan, qui oscille entre prévention et repression s'articule autour de cinq mesures.

-la mise en place d'un dispositif de surveillance et de secours fluvial nocturne le long des quais de la Garonne et dans le secteur des Bassins à Flot.

- le renforcement des patrouilles mixtes entre la Police nationale, la Police municipale et les Douanes afin de faire respecter l’arrêté municipal du 27 février 2012 interdisant le transport et la consommation d’alcool sur la voie publique dans le centre de Bordeaux et le long des quais de la Garonne, du quartier de Paludate jusqu’aux Bassins à Flot ;


- le renforcement des contrôles des débits de boissons qui pourront se traduire par des sanctions allant de la restriction des horaires d’ouverture au public à la fermeture administrative, sans préjuger des sanctions judiciaires dont ils pourraient faire l’objet.
D’ores et déjà, des procédures contradictoires ont été engagées en vue de la fermeture
administrative temporaire de certains établissements n’ayant pas respecté la
réglementation


- la signature d’un nouvel arrêté visant à restreindre pour 6 mois les horaires
d’ouverture au public des commerces de vente d’alcool
à emporter à Bordeaux,
Cenon, Talence, Pessac et Gradignan, qui désormais s’étaleront de 6 h du matin à 22h
(au lieu de minuit – arrêté du 30 avril 2012) . L’heure de fermeture coïncidera désormais
en soirée avec l’heure limite pour la vente d’alcool à emporter.


- La mise en oeuvre d’une commission des soirées festives chargée :
o d'accompagner les associations étudiantes dans l'organisation de soirées exemplaires ;
o d’éclairer l'action des différents partenaires pour organiser des dispositifs de
dépistage et de raccompagnement, et pour limiter la consommation d'alcool ;
o de participer à l’évaluation des actions de prévention mises en oeuvre ;
o de participer à l’évaluation du régime d'ouverture des débits de boisson et des
commerces de vente d'alcool à emporter soumis à arrêté préfectoral et à arrêté

A lire aussi

Sur le même sujet

L'aigle de Chauvigny

Les + Lus